ARCHIVES Anaïs Abrams : Frozen Expedition F/W 14-15

08/11/2018

 

Alors que je suis en train de travailler sur un nouveau chapitre de ma vie professionnelle, et que ça y est, je me lance seule pour de bon, j'avais envie de vous faire différents articles avec les archives de mes travaux d'études et de mes premières mini-collections. Pour vous faire découvrir un peu plus les procédés de création, et mon univers: d'où il part et comment il a évolué au fil des années.

 

Si le petit voyage dans le temps vous tente, aujourd'hui on embarque pour l'hiver 2013/2014. J'ai 19 ans, et j'entame ma deuxième année de stylisme-modélisme à Bruxelles. Assez ravie et fière d'avoir survécu à cette première année intense (où il ne restait que 50% des élèves à la fin...), j'attaque les nouveaux défis qu'on nous impose. Pour le premier jury de l'année, c'est une robe et un manteau qu'il faudra créer.

 

Le procédé de création commençait toujours par une présentation des tendances pour l'année d'après, donc l'hiver 2014/2015.

Sur 4 tendances différentes, on devait en choisir une, à laquelle on allait mélanger une thématique personnelle.

 

La tendance qui m'avait directement attirée était "Silence", et voilà le moodboard que j'avais réalisé pour l'illustrer :

 

 

 

Une des choses que j'ai toujours adoré, et adore toujours faire, c'est créer des moodboards. Assembler différentes images pour illustrer une ambiance, une inspiration, créer un univers, en fusionner plusieurs. Voilà la thématique que j'avais imaginée pour cette mini-collection :

 

 

Depuis toujours, j'aime inventer des histoires. Et en me lançant dans ces études, j'ai découvert que la création était aussi un bon moyen d'imaginer et de retranscrire sous une forme matérielle des histoires. Quand quelque chose m'inspire, et qu'un univers commence à se créer en moi, c'est assez inexplicable comme sensation. Comme si une bulle d'ambiance m'entourait. Et je voulais absolument essayer de faire vivre cette ambiance aux autres, de les plonger dans cet univers pour comprendre d'où le vêtement venait. Alors que ça fait partie des valeurs que je veux défendre aujourd'hui, je me rends compte que déjà aux débuts de mes travaux, j'avais besoin de donner du sens à ce que je créais, et puis de partager ce sens, pour qu'on le ressente aussi.

 

L'écriture a toujours été un moyen nécessaire pour m'exprimer, et voilà le texte qu'on pouvait retrouver dans mon lookbook :

 

 

Inspirée par cet esprit d'expéditions vers les grands froids, les manteaux que j'imaginais n'étaient pas juste des manteaux, mais des capsules protectrices, réconfortantes, pour affronter une nature glacée lors d'un voyage.

 

 

Les robes se voulaient elles aussi enveloppantes, oversize. Dans des matières lisses comme le néoprène pour illustrer une pureté glacée, mélangées à des tissus texturés et chaleureux. J'adorais aussi les dégradés de couleur, qui pouvaient rappeler une aube ou le mouvement flou de l'eau.

 

 

Sur cette mini-collection dessinée, on devait choisir et réaliser seulement un manteau, et une robe. Avec les moyens du bord, j'ai voulu illustrer cette ambiance qui me parlait (sans pouvoir aller en Antarctique malheureusement) dans une vidéo pour présenter les créations finies. On m'a aidé à réarranger la chanson " I only know" de James Blake avec différents sons polaires, pour se plonger dans une ambiance glacée.

 

J'ai toujours adoré créer des pièces qui contiennent plein de détails un peu cachés: le tissu carte (que j'avais fait imprimer) pour la doublure, les manches du manteau et la capuche qui sont amovibles, la teinture en dégradé (opération ô périlleuse et stressante!), les détails de broderie "Esc" pour rappeler une envie d’échappatoire et d'évasion, etc. Je vous laisse découvrir :

 

 

Même si ça date, et que du chemin a été parcouru depuis, je reste assez contente et fière de ce travail, du coeur et des idées qui ont été mis dedans. J'espère que cette première invitation dans mes petites archives vous aura intriguée, et que ça vous a plu.

 

Don't forget to dream & to have fun,

 

Anaïs.

 

 

 

(Toutes les images sont protégées de droits.)

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload