A clean slate.

28/01/2019

 

« The white space in our life is where the magic happen »

 

Je ne sais pas si c'est la symbolique d'une nouvelle année, où les quelques flocons qui sont tombés récemment, qui me donnent des envies de blanc. Des envies de douceur, de poudré, de lumière. Ce blanc calme, comme un moment de clarté, de clairvoyance. J'arrive à faire le point sur les choses dont je veux me délaisser, et les choses que je désire accomplir.

 

Parmi ce flux de pensées apaisées, il y a le désir de me faire une promesse: celle de ne pas oublier. Ne pas oublier qui je suis, ce que je veux, ce que je ne veux pas. Avec le devoir de ne pas enfermer, oublier l'enfant en moi, celle qui rêve, qui s'amuse, qui peut s'émerveiller et qui a envie d'essayer, de faire, d'accomplir. Cette part innocente qui croit en l'avenir et qui écoute cet optimisme et permet de sauter le pas. Se délaisser de cette peur de l'échec, de la peur de ne pas encore tout savoir. 

 

En cette période d'inspiration pour le futur, de vent de fraîcheur qui souffle sur le quotidien, il y a ces paroles de chanson qui me reviennent, et me remplissent d'une joie confiante.

 

 

 

"It's all the things you aren't that make you what you are.

 

It's what you do not own that sets you free.

 

It's the lessons still unlearned, it's the corners not yet turned,

 

that make you you."

 

 

Charlie and the Chocolate Factory - A little me

 

 

 

Devant nous se trouve l'inconnu, et avec lui, plein de moments précieux à vivre, de choses à découvrir. Et ça, c'est plutôt cool.

 

 

Don't forget to dream & to have fun,

 

Anaïs.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload