CHALLENGE: 30 jours de méditation et de self care!

09/02/2020

Wow. Ça y est, bienvenus en 2020 !  On se retrouve ici un an après avoir écrit ce post. Je dois vous avouer que 2019 a été l'année où un grand changement intérieur a commencé à s'opérer en moi. Il y a quasi un an, j'ai presque tout remis en question, surtout au niveau de ma vie professionnelle mais aussi de ma façon de vivre au quotidien. J'ai découvert, entre autre, que je vivais avec de l'éco-anxiété et ça a chamboulé tous les aspects de ma vie. Tout ce que je faisais, voulais faire et le pourquoi, a été remis en cause. Sacrée claque que de réaliser que les choses que je visualisais pour mon futur avaient perdu leur sens. Du sens. 2019 a été le début de ma lente et profonde quête pour le retrouver et l'insuffler à nouveau dans ma vie et dans mes actions. Pour que celles-ci soient en accord avec mes pensées et valeurs, et que je puisse retrouver l'optimisme et la légèreté que j'avais alors perdu.

 

S'explorer, pour retrouver du sens.

 

Je vous épargnerai les nombreux conflits et discussions intérieurs, ainsi que la quantité d'autres compréhensions et acceptations qui ont rythmé mon année. Mais l'une des choses qui m'a pas mal aidé à grandir et trouver des réponses (qui en fait étaient en moi), ce fut la méditation. J'ai commencé un peu à explorer le sujet à force de lire ses nombreux bienfaits, plutôt impressionnants pour quelque chose qui a l'air assez simple et inactif vu de l'extérieur ! Ma première approche a été avec l'application Headspace. J'ai testé leurs 10 séances pour commencer, disponibles dans la version gratuite. J'ai alors rapidement appris qu'il ne s'agissait pas de rester assis les yeux fermés en tentant péniblement de chasser toutes ses pensées, loin de là ! En plus de procurer rapidement une sensation d'apaisement et lucidité, j'ai compris que la méditation pouvait être un outil précieux pour entraîner mon esprit et mon corps (indissociables, ces deux-là), et serait comme une corde à ajouter à mon arc, qui m'aiderait à naviguer plus sereinement à travers les différentes étapes de la vie, et du quotidien. 2019 a été l'année où j'ai pu mettre le mot "hypersensible" sur ce que je suis depuis toujours et qui influence tellement mes réactions au monde et aux gens. La méditation est alors apparue comme un très bon domaine à explorer pour acquérir plus de bien-être, et une meilleure compréhension et connaissance de soi.

 

Apprendre à prendre le temps.

 

En septembre, moment où ça s'annonçait parfait pour moi, j'ai eu l'occasion de participer à un challenge de méditation pendant 21 jours. Durant ces trois semaines, j'avais une méditation guidée à faire, et des exercices à accomplir sur des pistes de réflexion super intéressantes. Malgré ma motivation, dès le début j'ai eu ce réflexe de procrastiner et de répousser à plus tard. Hors, pour rester dans le challenge, j'avais 24 heures pour effectuer chaque méditation et exercice. Du coup, j'ai du me donner un coup de pied aux fesses pour m'y mettre, prendre le temps et le faire. Pas toujours facile parfois, parce qu'en le faisant à fond, ça me demandait quand même un peu de temps. Mais rapidement, un des premiers bienfaits qui a surgit a été la satisfaction personnelle d'avoir accompli la tâche. De n'avoir justement pas repoussé à plus tard ( pour ne jamais le faire ) . Ce sentiment d'avoir réussi sur ce plan à battre ma procrastination, quelle joie ! Et la joie c'est tellement nourrissant comme énergie, ça donne envie de continuer et de ne pas lâcher. Chose que j'ai faite, pendant les 21 jours. Et j'ai plus appris sur moi, changé ma façon de voir certaines choses et retrouvé ma légèreté en ce court laps de temps, qu'en plusieurs mois auparavant ! Pourquoi ? Justement parce que je me suis accordée ce temps, et faire ce check-up avec moi-même quotidiennement était super bénéfique. J'avais l'impression que les différentes choses comprises pendant l'année se confirmaient, et que j'ajoutais d'autres apprentissages importants, et c'était tellement stimulant !

 

 

 

 

Nouvelle année, nouveaux défis.

 

J'ai clôturé 2019 en étant tellement fière de tout le chemin parcouru en un an, de cette prise de conscience et tous mes changements intérieurs dans le but de créer une vie alignée avec qui je suis. Et avant de pouvoir mettre en place du concret, il a fallu que je ralentisse tout, pour déconstruire plein d'idées préconçues. Ça a été une période de gestation d'un nouveau moi, ou plutôt du vrai moi qui ne se laisse plus modeler par les aspects qui ne me conviennent pas de cette société. Un retour à soi qui fait du bien, pour me reconnaître, m'accepter et me sentir plus forte pour affronter la suite. Du coup, j'ai le sentiment très puissant d'être dans cette nouvelle énergie de changement dont j'avais tellement besoin, et que je vais pouvoir mettre en action tout ce que j'ai appris, tout ce qui a mûri en moi.

 

Un apprentissage constant.

 

Maintenant, ce qui me donne envie de me lever le matin, c'est de considérer chaque jour comme une occasion d'apprendre des choses intéressantes. Il y a tellement de sujets (autour du bien-être, d'un retour aux choses simples et authentiques, etc.) qui me fascinent, c'est tellement stimulant de se sentir en constante évolution. Une des choses que j'ai apprises, c'est que le mental peut avoir une énorme influence non seulement sur le corps, mais sur notre réalité aussi. Je pense qu'on attire non pas ce qu'on veut, mais ce que l'on est. Et c'est pour ça que j'essaie tous les jours d'être la meilleure version de moi-même. Ce qui ne veut pas dire être parfaite ou heureuse non-stop, mais s'efforcer de voir le positif, d'accepter mes différents états d'âme, d'être bienveillante avec moi-même et de retenir que bien que je ne puisse pas contrôler les facteurs extérieurs, j'ai du contrôle sur ma manière d'y réagir.

 

Un challenge inspirant.

 

Ça y est, on en arrive au sujet de cet article. Patients et courageux que vous êtes, vous avez tenu durant ma longue mise en contexte !

Dans l'idée expliquée plus haut d'arriver à être cette meilleure version de moi-même et à me créer une vie qui me ressemble, il y a tellement de choses que je veux apprendre et faire. Mais hélas, je constate que malgré mon envie claire et précise, je n'arrive pas encore à consacrer assez de temps aux domaines et activités qui m'intéressent. J'ai beau savoir tout le bien que ça m'apporte, je n'ai pas encore réussir à intégrer la méditation comme nouvelle habitude dans mon quotidien.

 

=> C'est pourquoi, je me lance un challenge personnel: m'obliger à bloquer une heure par jour, pendant 30 jours, de temps pour moi.

Ça parait assez simple dit comme ça, mais malgré que j'ai réussi à installer d'autres habitudes journalières, j'ai quand même souvent la sensation que la journée file sans avoir pris autant de temps que j'aurais voulu. Si vous ressentez la même chose et que ce challenge vous inspire, lançons-nous ensemble !

 

 

 

LE PRINCIPE:

 

+ Bloquer minimum une heure par jour de temps pour soi. Dans ce temps sera compris au grand minimum 5 minutes de méditation.

 

+ Ce temps pourra être pris le matin, ou le soir, ou les deux (séparer l'heure en 2 x 30 minutes par exemple). Sachant qu'aucune de mes journées ne se ressemblent et que j'ai des horaires variables, ça me laisse plus de flexibilité pour m'organiser et m'y TENIR. L'important pour moi étant d'acquérir plus de constance, plutôt que gérer plein de contraintes.

 

+ Je commencerai chacune de ces sessions par de la méditation, pour de me poser, m'ancrer et être dans une énergie apaisée.

 

+ J'occuperai mon temps avec les activités de mon choix, tout SAUF du temps de télé ou séries, ni des tâches ménagères ou quotidiennes. (Oui, le but c'est de faire quand même un peu autre chose que le train-train quotidien.)

 

+ Je commencerai ce défi personnel le 10 février, et le tiendrai jusqu'au 10 mars.

 

 

SUGGESTIONS:

 

Si vous avez aussi envie de vous lancer, mais que vous ne savez pas par où commencer, voici quelques modestes conseils :

 

- Avant de débuter, faites une liste des choses que vous aimeriez faire si vous aviez du temps libre. Ça peut être se poser avec un bon livre ou magazine inspirant, comme écrire ou dessiner pour se vider la tête, avancer sur un projet, apprendre une nouvelle langue, cuisiner une nouvelle recette, etc. Vous êtes libres de tout, profitez-en pour enfin explorer !

 

- Si vous êtes novice en matière de méditation, vous pourriez commencer avec des applications comme Headspace ou Petit Bambou. Assez bien faites, elles utilisent des bonnes métaphores et images pour expliquer. Vous pouvez aussi trouver plein de méditations guidées sur Youtube ou même Spotify, les options sont nombreuses !

 

POURQUOI SE LANCER ?

 

S'obliger à méditer, et prendre du temps pour soi est une excellente façon :

 

- D'apprendre à s'écouter: notre intuition est là pour nous guider depuis toujours, à nous de savoir la déceler et lui laisser plus de place. Elle est ton meilleur atout pour savoir quand quelque chose ne te convient pas, n'est pas bon pour toi, et qu'il faut prendre une nouvelle direction.

 

- D'installer une nouvelle habitude: si comme moi, ça fait un moment que tu as envie d'installer des habitudes plus saines dans ton quotidien, c'est le moment de leur laisser de la place ! En te consacrant une heure de temps par jour, rien que pour toi, tu verras que le temps ça ne se possède pas, ça se prend.

 

- De mieux se connaître: apprendre à passer du temps avec soi-même, pour mieux se comprendre et s'accepter. Une de mes citations préférées incarne complètement cette idée: " When a woman becomes her own best friend, life gets easier." - Diane Von Furstenberg. Peut importe ce qui arrive, tu seras toujours avec toi-même. Alors laisse-toi souffler un peu, arrête d'être aussi dure avec toi-même, et sois bienveillante comme tu le serais avec une amie. N'aie pas peur de ce "vide" que tu pourrais ressentir quand tu es seule, accueille tes ressentis, accepte-les et puis laisse-les partir. Et puis surtout, n'aie pas peur de rigoler de toi-même et amuse-toi ! Chante à fond sous la douche ou dans la voiture, danse toute seule sur des musiques qui t'éclatent like nobody's watching !

 

 J'espère que cet article t'aura plu, moi en tout cas ça m'a fait du bien de le pondre ! Étrangement, je trouve une certaine force dans le fait de se montrer plus vulnérable ou dévoiler des choses plus intimes, ce que la société juge en général comme faible ou débile. Mais bon, ça commence à faire un moment que je m'en fiche de ce qu'elle peut penser cette société !

 

Je décide de partager tout ça aujourd'hui, parce que ce sont les nombreux articles et témoignages authentiques que j'ai pu lire qui m'ont fait évoluer à intégrer plein de choses niveau self love et autres. Si ce que j'ai écrit ici pouvait inspirer ou envoyer des good vibes ne serait-ce qu'à une personne, ça en aura valu la peine pour moi. Je suis convaincue que les bonnes ondes, ça se partage sans modération. Ce n'est pas une ressource qui peut s'épuiser: au contraire, plus on en partage, plus ça se multiplie !

=> Si tu décides de te lancer aussi, n'hésite pas à me partager tes moments au quotidien, en me tagguant sur Instagram @anaisabrams ou @nana.zine, ça me ferait trop plaisir ! Et soyons fous, on peut se faire un petit hashtag genre #selfcaremeditationchallenge !

 

 

 

Don't forget to dream & to have fun,

 

Anaïs.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload